HOME
BIOGRAPHIE
CRITIQUE
             
bucciarelli&miglio

               

bucciarelli&miglio "Musiciens de la couleur"

Egle Migliardi

"C'est la musique l'art la plus universelle dont la mélodie peut toucher le coeur des ennemis aussi. Le poignant chant nocturne d'un prisonnier peut abattre n'importe quel mur. F.B. e D.M. ont choisi l'originale vie d'une "peinture musicale" riche en harmonies et assonances qui corréspondent d'un tableau à l'autre. L'ensemble est "maestoso con moto". "Nel tempo sospeso" est un titre révelateur de leur œuvre: trois poissons rouges orientales (hommage à Hiroshige) frétillent dans une couleur vibrante en mouvement ascensionnel, vital, avec l'envie d'arrêter sur la toile l'instant qui passe de la beauté.
La mer paraît dans plusieurs titres, le délicat "Fenêtres au borde de la mer", "Voiles à l'horizon", "Vent de la mer". On saisit le désir d'infini.
Leonardo a écrit: "L'eau, l'élément qui n'a pas un état de repos…", lui aussi a refusé les barrieres entre Art et science, il a tout exploré et devancé le temps. La recherche de la couleur et du dessin est très soigneuse en F. et D, que se sout rencontrés à la Scuola libera del Nudo de l'Académie de Beaux Arts de Brera, à Milan.
Des nus de femmes orientales, en même temps sensuelles et pudiques, nous donnent des chromies magiquement raffinées. L'ambre foncée de la peu s'harmonise avec des lueurs d'orange qui semblent retenir des gouttes d'eau. Et la subtile grâce d'un rose carné, très tendre, qui paraît graver sur la filigrane des harmonies florales ondoyantes. Dans un vieux haiku on lit: "Poir admirer les cerisiers florissants- vient avec sa mère- un enfant aveugle".
L'art de F.e D nous fait sentir le parfum des fleurs exotiques, la musique des gouttes d'eau qui coulent des mains de la desse Cérés qui boit, et rend une virginale fraîcheur à nos regards."

 

 

bucciarelli&miglio "Archéologues de l'âme"

Adriano Icardi

"Le travail de ces deux peintres attentifs et sensibles à l'art figuratif aussi bien qu'à la poésie et à la musique, semble donner forme à l'identitè d'un passé mystérieux et vague.
A l'instar d'anciennes fresques décolorées par les siécles, images et forme d'une infinie delicatesse, entournées et enrichies de reliefs de grés, émergent des peintures. Des personnages, protagonistes de mille histoires oniriques, autant que les armonieuses inventions des couleurs, donnent vie aux suggestives scènes oniriques. Sensations, pensées, souvenirs, peurs, instants d'infini s'espriment dans un tourbillon continu de signes tantôt géomètriques tantôt sinueux, jusqu'à èmerger librément de l'indifférencié pour atteindre cette surface qui leur rend l'ancienne identité. Les filigranes délicates qui composent les toiles mènent à une recherche plus continue et méticuleuse de formes et images à peine occultés dans le même tableau et suscitent l'étonnement chaque fois qu'on parvient à dècouvrir un nouveau profil, une nouvelle forme ou personnage. On découvre lentement la particularité en habituant le regard par degrés, grâce à une sorte de magie magnétique. Comme dans une fouille archéologique on voit émerger lentement des mythes anciens, des gestes èpiques mais aussi des vies banales, anonymes, quotidiennes au point de ne reconnâitre aucun protagoniste. A une époque qui tend à donner un sens seulement à la surface, où l'art est plus facilment clamé, les rêves lumineux et les inventions murmurées de ces deux archéologues de l'âme nous font penser qu'une immersion et une drague dans les mystérieuses profondeurs humaines sont ancore possibles."

 

 

bucciarelli&miglio "...a voiles dèployées"

Isabel Lage Diaz


"En voyage, poussés par le vent de l'irrépressible désir de connaissance, pour redécouvrir la sagesse du passé et pour pouvoir, avec elle, vivre pleinement la beauté de notre époque.
Des formes délicates de cromatismes infinis avec des monocromes de corps, mers et jardins oniriques nous amènent dans un monde où les mythes et la réalité s'emmèlent. Chaque œuvre devient ou évoque une histoire, une époque, un univers.
Les tableaux comme les livres qui racontent des légendes où les signes, les métaphores et la réalité sensibile fusionnent deviennent ensemble les matrices d'une esthètique raffinée qui n'a pas besoin de devoir paraître absolumment minimale pour être crédible aujourd'hui. Hors des sentiers battus B et M n'estiment pas qu'il soit nécessaire d'étonner avec les effets spéciaux d'une art clamé, il recherchent plutôt des qualités esthétiques en proposant des thèmes, classiques ou non, avec la même désinvolture naturelle, désengagés de l'obsession de la recherche du nouveau ou du sceau a tout prix. C'est un thème récourrent, les "voiles déployées" qui ce couple d'artistes hisse pour explorer le monde, en en montrant non seulement la forme mais aussi l' âme profonde. Ce ne sont pas seulement des maîtres à penser de Dieu sait quelle nouvelle et improbabile tendence artistique, mais des peintres sensibles qui créent des œuvres riches en originalité et hors du temps. Bucciarelli et Miglio peuvent être dèfinis comme "archéologues de l'âme". Il nous rappellent qu'il est indispensabile d'aller vers le nouveau, mais avec amour et en pleine conscience d'un passé qui est le berceu de notre culture et civilisation."